Logic Design, c’est d’abord une équipe. Chaque mois, nous mettrons en lumière un membre de la #LogicTeam pour vous présenter les humains derrière la scène…

Elle arrive à l’agence et, du haut de ses 1m82, nous lance un bonjour chaleureux, balance son sac de voyage derrière son bureau et entame le sprint de sa journée. Laure est planneur stratégique senior au sein de l’agence. C’est une boule d’énergie, toujours en mouvement. Elle a besoin d’inconnu, de voyages, de challenges.

“A la base je voulais être styliste. J’ai toujours eu un penchant pour l’esthétisme et les belles marques.” Ce n’est qu’à la fin de ses études qu’elle découvre la sémiologie. Passionnée par les signes et les symboles, elles tombe de suite amoureuse de cette discipline. De fil en aiguille, de rencontres en opportunités, on lui demande, à l’occasion d’une compétition, de travailler sur de la stratégie. Elle n’a jamais fait cela mais relève le défi. L’agence gagne la compétition et la voilà propulsée au poste de planneur stratégique.

Parce qu’elle aime que toutes ses journées soient différentes, parce qu’elle aime les défis, Laure a travaillé en tant que freelance au sein de différentes agences pendant 5 ans avant de rejoindre officiellement la Logic team.

“Ce qui fait que j’ai eu envie de poser mes bagages chez Logic Design, c’est la manière de travailler de l’agence. Avec l’Open Pilot, on sort du bureau pour aller au contact des gens. On a beaucoup d’échanges avec les équipes, on mélange plein de disciplines et cela enrichit le métier.”

Si ce métier lui plaît tant, c’est également parce qu’il lui permet de développer sa curiosité et nourrit sa soif de découverte : “Dernièrement, j’ai travaillé pour une petite marque de conserves bio qui a de très belles valeurs. C’est réellement passionnant de pouvoir donner vie à une marque si engagée.”. Fin novembre, Laure présentera aussi les résultats de l’étude de Logic Design sur les marques et les femmes lors de la conférence Women & Brands chez My Little Paris.

 

Loin de son écran, Laure est également la maman “du plus merveilleux garçon du monde”, une Marseillaise au fort caractère passionnée de super héros (c’est d’ailleurs peut-être l’une des leurs ?). Son combat ? Une lutte continuelle contre la routine et les idées préconçues !

Clémence Lejeune, chargée de communication