Logic Design, c’est d’abord une équipe. Chaque mois, nous mettrons en lumière un membre de la #LogicTeam pour vous présenter les humains derrière la scène… Ce mois-ci, rendez-vous avec Julie Egler, planning manager au sein de l’agence. 

 

1er février 2021 : le petit carillon de ma boite email résonne. Je viens de recevoir un email très particulier provenant de notre planning manager, Julie Egler, qui commence par ces lignes : « Il y a pile 10 ans, je prenais mes fonctions de trafic parmi vous. Quel trac, alors ! ». S’en suit alors un message très touchant, plein de souvenir et de tendresse, où notre étoile du planning partage avec nous son « quotidien jamais banal, sans cesse fertile en nouveautés, en découvertes et en rebondissements ».  

C’est finalement par hasard que Julie se trouve projetée dans le domaine de la planification et de la logistique. Après des études de langues et de marketing, elle est recrutée par la SSII SQLI. Alors qu’elle n’est pas formée pour ce type de mission, elle s’adapte, observe, recherche et apprend sur le tas. 

Julie intègre Logic Design à l’occasion d’une création de poste. « L’agence était en pleine transformation, les équipes avaient besoin de quelqu’un pour les aider à accorder et coordonner leurs ressources »Au-delà du planning, elle gère également les achats d’art et ses questions juridiques, ainsi que le recrutement et l’accompagnement de nos partenaires freelances.   

10 ans plus tard, même si le poste reste identique, le métier lui, a beaucoup évolué. « Durant ces années, j’ai été un témoin privilégier de l’évolution de l’agence. Je l’ai vu prendre un virage stratégique grâce à Open Pilot et aux méthodologies inspirées du design thinking qui ont rendu le métier à la fois plus complexe et encore plus stimulant. » Avec ce changement de positionnement, les compétences nécessaires aux équipes ne sont plus les mêmes. Le planning stratégique et les métiers du web ont par exemple plus d’importance aujourd’hui.Pour garder la cadence, Julie se documente, échange avec les responsables de projets et analyse leurs enjeux afin de leur proposer des ressources adéquates. 

 Pour mettre les équipes au diapasonses semaines sont rythmées et obéissent à une partition bien réglée ! Chaque jour amène son lot de tableaux à remplir et de réunions à organiser pour construire le planning des équipes. Malgré cette organisation sans faille établie au fil de ces 10 années l’imprévu reste la règle ! « Il faut gérer les congés maladie, les urgences de dernières minutes et les besoins de renforts, c’est un véritable jeu d’équilibriste ! » 

Véritable chef d’orchestre, elle donne le « la » semaine après semaine pour que projets résonnent sans fausse note ! Chapeau l’artiste 🙂 

 

Clémence Lejeune, communication manager