Logic Design, c’est d’abord une équipe. Chaque mois, nous mettrons en lumière un membre de la #LogicTeam pour vous présenter les humains derrière la scène…

 

C’est un petit bout de femme qui est venu s’asseoir face à moi hier soir. Elle a posé sa tasse de thé et son carnet pin-up sur la grande table ronde, puis a rapidement replacé sa frange rose (qui change de couleurs selon ses humeurs). On a échangé un regard amusé, presque gênées. C’était notre première fois. La première fois qu’elle était sollicitée pour mettre des mots sur sa vie, son métier, ses passions, et la première fois que je m’essayais à ce genre d’exercice.

 

Delphine est directrice de création chez Logic Design France.
Pendant près d’une heure, elle a dessiné les contours de son histoire. La cuisine, les gâteaux multicolores, sa jupe comics, les créations en pâte Fimo ou en perles vendues au lycée, Nikki de saint Phalle qu’elle aurait tant voulu rencontrer, la danse classique, le Palais de Tokyo où elle aime se perdre avec ses enfants… Elle m’a parlé de son grand placard, rempli d’aquarelles, de crayons et de carnets, des spectacles qui lui donnent le frisson et de son parcours scolaire, de la math Sup, de ses parents qu’elle a dû convaincre qu’ingénieur n’était pas sa voie. Pourtant, ça swinguait entre ses mains. Alors, un jour, elle a tout envoyé valser. Pour faire danser les pastels entre ses doigts, pour donner forme à la matière, vie à la couleur. Elle s’est retrouvée sur les bancs d’une école d’arts appliqués : “et là, c’était le bonheur… l’émerveillement”.

À la sortie de l’école, la voilà avec tous ses croquis sous le bras, frappant à la porte de Logic Design. Comme un défi, elle a été prise. “On fait le pari”, lui a dit Jérôme Lanoy, le président de l’agence, tout en lui donnant des bouquins de typo à étudier. À l’époque, l’agence était encore toute petite. Elle aussi. Elle avait encore beaucoup à apprendre. Elle s’asseyait de longues heures à côté des équipes créatives pour les observer travailler et développer sa propre technique. Déterminée et rigoureuse, elle est devenue directrice artistique confirmée, puis senior. Aujourd’hui c’est elle qui dirige le plateau créa. Elle conseille, impulse, forme les jeunes diplômés tout juste sortis de l’école, aime échanger sur le dessin d’une lettre, le choix d’un pantone, la stratégie d’une marque.

 

Cela fait maintenant 18 ans qu’elle travaille à l’agence.
“Aujourd’hui, je me sens bien dans mes ballerines. Si j’ai retenu une chose de tout ça, c’est qu’il faut croire en ses rêves (mais pas les bras croisés ;).”

 

Clémence Lejeune, chargée de communication