Lise, graphiste au sein de l’agence, nous présente aujourd’hui son Créa crush : Rithika Merchant, une artiste indienne, célèbre notamment pour ses oeuvres qui explorent les mythes de divers civilisations.  Elle a également travaillé avec la marque Chloé sur la collection printemps-été 2018.

Un entretien à découvrir sans plus attendre… !

 

>>>>> Dis moi, qui es-tu ?

J’ai 32 ans, je suis née et j’ai grandi à Bombay. J’ai obtenu mon Bachelor de beaux-arts à l’école Parson (the The New School For Design) de New York. Actuellement, j’essaie de diviser mon temps autant que possible entre Bombay et Barcelone.

 

>>>>> Comment es-tu devenu une artiste ? Et pourquoi avoir choisi ce moyen d’expression ?

J’ai toujours été attirée par l’art étant jeune. Mes parents ont toujours été très encourageants et m’ont soutenu dans mes activités.

Mes parents sont tous les deux docteurs. Ils ne sont pas artistes, mais l’art a toujours été un sujet de conversation. Ils m’emmenaient voir des expositions en ville et ont toujours essayé de me sensibiliser à l’art. Je me souviens qu’enfant je peignais avec ma mère. J’ai toujours été encouragé à exprimer ma créativité.

J’ai toujours su que je voulais être une artiste, je ne serai pas dire pourquoi, mais je n’ai jamais rien voulu faire d’autre.

L’art est pour moi un moyen de transmettre certaines idées et émotions. Je suis bien plus douée pour exprimer des choses visuellement que verbalement ! Mon travail est tout pour moi. L’art est comme un compagnon depuis l’enfance. C’est mon moyen de libération, de relaxation, cela me permet de donner un sens à la vie. L’art est ma manière de vivre. C’est la chose que j’aime faire le plus au monde.

 

>>>>> Que représente ton travail ?

J’ai toujours été passionnée par les mythes et légendes. La plupart des cultures utilisent des images pour illustrer leurs histoires et représenter leurs idées. J’essaie d’utiliser les anciennes significations dans un contexte plus contemporain.

Si je devais décrire mon style, je dirais qu’il est semi-surréaliste et finement détaillé. C’est une véritable narration visuelle.  La plupart des couleurs sont dénaturées, inspirée des vieilles cartes et des dessins botaniques.

 

>>>>> Peux-tu nous dire quelques mots à propos de ton travail pour la marque de vêtements Chloé ?

Les croquis sur lesquels j’ai travaillé pour cette collection sont remplies de symboles ésotériques, spirituels et d’images botaniques.

Collection Chloé

 

>>>>> Quelle est ton œuvre favorite et pourquoi ?

Les œuvres de ma série « Voyager ». Le déplacement de masse, la migration forcée et la fuite de nombreuses personnes à travers le monde sont des choses qui me troublent beaucoup.

Vivant à Barcelone, je me suis sentie véritablement impuissante fasse à la crise des réfugiés européens qui se déroulait sous mes yeux. Ma dernière expo en Inde s’intitule «  Où l’eau nous prend », et évoque mon ressenti face à ces événements.

Série Voyager

>>>>>  Et côté actu ?

Actuellement je travaille sur quelques commandes. Je prends également du temps pour réfléchir et déterminer sur quel projet je vais travailler ensuite, et je suis aussi en train de préparer lentement une exposition à Paris l’année prochaine.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur son site web ou sa page Instagram !

 

Lise Fenouil, Art Director