Fin janvier, notre équipe design volume s’est rendue au salon Maison et Objet de Paris pour dénicher les dernières tendances 2019 ! Découvrez chaque mercredi le décryptage de l’une de ces tendances…

 

Mix it up vs Uniformité

L’époque est à la mixité, sociale, environnementale, éthique et maintenant conceptuelle et créative. Les matières et les formes les plus diverses s’agglomèrent pour multiplier les réalités. Peu importe le design politiquement correct, et les signes patiemment contrôlés; la naïveté du consommacteur est du passé; le décryptage des codes n’est plus l’apanage des spécialistes du marketing opérationnel.

Alors on ose un grand melting-pot. Le doux bleuté côtoie le rêche mordoré, l’apathique blanc et glacé frôle le vibrant mordoré et l’adhésif pastel épouse l’hydrophobie de la solaire poudre sèche.

Dans l’espoir d’une conscience plus universelle issue du tout, nous nous surprenons à rêver d’un futur réconcilié .

 

Diversity awaraness 

L’altérité est une notion curieuse, qui n’apparaît positive que lorsqu’on s’en détache. Notre époque est illuminée par une vérité : la diversité est une notion centrale de notre propre développement positif.

 

Ainsi les marques investissent-elles ce champ des possibles où la créativité acquiert d’autres vertues.

L’artiste multitâche Virgil ABLOH intervient alors pour les ténors du marqueting, copie à tout-va et remix pour Evian un contenant où ses origines illuminent un design trop propre. « RAINBOW INSIDE » repose la question du respect de codes design dépassés.

De son coté C. Blainville ré-invente le tofu avec le concept SOYA, égrenant les épices dans ce pack “eatable”. Elle peut aussi, au gré de son imagination, multiplier les fonctions et les usage, transformant un parfum en boule de bain, n’hésitant à pluger une technologie hardcore dans un condensé de nature. Ainsi né O’SENS.

Et, clôturant une liste jamais close de créateurs que le monde accueille les bras ouverts, les plasticiens du végétal, l’atelier Peterson & Pauli, ré-interroge le rapport à la nature et agglomère les matières. Le PINEPAC nous est curieusement si familier.

 

Pourquoi c’est interessant ?

Comprendre que l’autre et son style n’est qu’une composante additive de notre propre créativité est le tout premier pas avant le succès planétaire. En nous mettant en face de cette évidence notre temps nous fait un remarquable cadeau : il nous rend plus fort.

 

Vincent Viard, Product Design Manager

 

 

Cliquez ici pour découvrir la tendance #1

Cliquez ici pour découvrir la tendance #2