L’Oeil de Jérôme

 

Face à la situation inédite, nous instaurons un nouveau moment de partage. Chaque semaine un de nos collaborateurs nous livre sa pensée et son ressenti. Pour ce premier rendez-vous Jérôme Lanoy, fondateur de l’agence, répond à nos questions depuis son open space domestique où il est confiné et… positif !  

 

Avec la crise sanitaire actuelle, où doit aller notre énergie ?

Bien avant les mesures gouvernementales, j’ai voulu comprendre cette crise sanitaire, éclaircir le brouillard, suivre l’évolution du Codiv-19 pour anticiper ses potentielles répercussions sur le monde qui nous entoure. Quand et comment viendrait-il en Europe ? Quels pourraient être les risques pour Logic Design, ses collaborateurs, ses clients et nos proches ? Quel serait l’impact sur nos modes de vie et façons de travailler ? Depuis un mois, j’ai mille questions qui se bousculent et toute mon énergie se concentre sur une question : comment traverser ensemble cette crise majeure. J’avoue cependant qu’en quittant les locaux de l’agence pour appliquer le confinement, j’ai eu un pincement au cœur et me suis dit « pourvu qu’on soit tous de retour en bonne santé ».

 

Que doit prioriser un dirigeant en ce temps de crise ?

La première priorité est de sécuriser l’interne, maîtriser l’impact de la crise sur l’humain. Et donc, faire le nécessaire pour mettre les équipes en sécurité, leur permettre de continuer à travailler et assurer que l’ensemble fonctionne.

Nous avons toujours investi massivement dans l’infrastructure ; nous étions donc déjà équipés pour le télétravail, il s’agissait surtout de comprendre, organiser, ajuster pour passer du cas par cas à 100% de l’agence. J’ai été épaté par la façon dont nous avons su, collectivement, faire preuve de créativité et jongler avec les problématiques individuelles pour être presque immédiatement opérationnels.

Cette première période m’a rappelé la création de l’agence dans une chambre de bonne, quand la vie privée se mélangeait à la vie professionnelle et que je commençais à 7 heures du matin en prenant mon premier café et me faisais embarquer pour lever le nez du mac à 22 heures. C’était une sorte de confinement avant la lettre, plein de créativité, d’énergie et de passion.

Enfin, je remarque que toutes nos réunions cette semaine ont commencé à la minute pile !

 

Justement, quels sont les aspects positifs de cette crise ?

Paradoxalement, le confinement induit par le risque ambiant relie les gens, retisse des liens familiaux, nous fait revenir à l’essentiel. Elle rappelle que l’élan collectif vient d’un ensemble de volontés individuelles. Le mot d’ordre actuel me semble être l’entraide. J’ai été impressionné par l’engagement de tous les collaborateurs de l’agence. Même confiné, chacun peut agir.

Cette crise nous amène ainsi à revoir la hiérarchie des valeurs, y compris au niveau économique. Elle fait notamment réfléchir à l’impact de la délocalisation et de notre dépendance. En 48 heures, une grande partie du pays a basculé dans le télétravail, devenu massif alors qu’il était jusqu’ici réservé à une minorité. Cela en dit long sur notre capacité d’adaptation.

Si je suis optimiste, c’est aussi que je vois la quasi-totalité de nos clients continuer à avancer, à faire des projets, et même pour certains à en initier de nouveaux. Les reports et les annulations restent minoritaires, et je crois momentanés. Nous avons d’ores et déjà, ensemble et sans doute durablement, changé nos modes de vie et nos façons de travailler.

 

Et vous, qu’en pensez-vous ? Que vous inspirent ces questions ?

Prenez part au débat et envoyez-nous les questions que vous vous posez par mail ou sur instagram !

 

A la semaine prochaine, pour un nouveau regard, d’un autre espace confiné.

D’ici là, prenez soin de vous !

 

Tous nos avis d’experts sont disponibles ici !

Mots clés : agence de branding, télétravail, confiné, positif