Avoir 30 ans, c’est être “grand”.

Quand on a 30 ans, on coche la case “30-45 ans” dans les formulaires. On nous donne du “vous” à toutes les sauces. L’acné s’est en allé mais déjà apparaissent petit bidon, premières rides et cheveux blancs. Fini les réductions. Fini l’excuse “erreur de jeunesse” au moindre faux pas. On passe du fun au cosy, des soirées pizza aux dimanches brunch. On s’attache à ses petites habitudes, on aime rentrer à la maison, avoir une place assise… On se surprend à penser que “c’était mieux avant”, on s’entend dire “tu te souviens”, et on se demande si on ne serait pas en train de virer “vieux con”…

Mais 30 ans, c’est aussi l’âge où “les femmes sont belles. Avant, elles sont jolies. Après, ça dépend d’elles” comme le chante le Québécois Jean-Pierre Ferland. 30 ans, c’est cet équinoxe dont on réalise rarement la splendeur dans l’instant présent. 30 ans, c’est la fin du zapping frénétique et des sables mouvants. On s’est trouvé, on se connaît, on a appris à s’aimer et on a compris ce qu’on préfère dans la vie.

30 ans, c’est le temps de la maturité. Et c’est beau, la maturité, du moins les jours ouvrables (laissons la nuit à la vingtaine inconsciente). C’est plus de stabilité, de moyens, d’assurance. On peut enfin sortir du combo Fast Food et Ikea. On fait des choix en toute indépendance. On se construit sur du solide, sur des valeurs, sur des convictions.

Cette année, Logic Design a 30 ans. L’âge des acteurs qu’on a connu gamins dans la saga “Harry Potter” et dans “Le 6ème sens” au cinéma, ça file un coup de vieux. L’âge de la “Loi Coluche” et du RMI, ça file un coup de blues. Mais c’est aussi l’âge du “Grand Bleu”, de NTM, de “Dragon Ball”, de la “Maison Martin Margiela”, de la Pyramide du Louvre et du concept de biodiversité qui ont traversé les années en préservant leur éclat, leur audace, leur attrait. Et ça peut continuer encore longtemps… à l’image de Prosain, initiateur du bio en France, et de Herta, toujours marque préférée des Français, qui fêtent cette année leurs 50 ans !

Avoir 30 ans, pour une entreprise, c’est avoir été une start-up avant même que le mot n’existe. C’est avoir su s’enraciner, rester fidèle à ses valeurs et à ses convictions, tout en évoluant avec la société. C’est avoir connu l’ordinateur sans Internet, le téléphone avec fil, les mailings sans e, les logos sur des pins… tout en restant Digital Native. C’est parfois même vivre un rêve d’enfant. C’est avoir une histoire, une “famille” (d’employés, de clients, de partenaires…) sans laquelle elle n’aurait pas pu grandir et perdurer. Avoir 30 ans, pour Logic Design, c’est dire bravo, merci et encore !

Catherine Sandner, New business Manager