« Si je vous dis “une vache violette”, “des bébés qui dansent”, “une glace déjà croquée”… il y a fort à parier que chacun de ces indices suffise à lui tout seul à vous faire deviner de quelle marque il s’agit. Parce qu’une marque n’est pas une abstraction, mais une entité, porteuse de valeurs et d’une promesse qui, au-delà de son nom, s’incarnent dans des signes. Une couleur, un symbole, une forme, un dessin de lettres, une image etc… Autant d’éléments susceptibles de composer l’identité d’une marque, d’assurer sa singularité au sein de son univers concurrentiel et de façon plus globale d’émerger dans une société saturée de messages. Comment alors une marque parvient-elle à devenir iconique en capitalisant sur ses codes identitaires ? Décryptage. […] »

 

 

Extrait de l’article publié dans Topcom le 31 mai 2015. Pour lire l’intégralité de cet article, rendez-vous sur le site www.topcom.fr.