#Les 5 grands principes du langage des marques

«  Le packaging est trop souvent envisagé uniquement sous l’angle de l’objet qu’il présente. En tant que support d’un produit, il est alors conçu dans le détail et sous toutes les coutures du produit, au point parfois, d’en oublier l’essentiel. L’une des fonctions les plus essentielles du packaging est d’exprimer la marque. Trop souvent, le packaging n’est construit que comme la présentation d’un produit. C’est le cas des packagings que l’on appellera « commodity », dont la majorité de la surface d’expression est investie par la dimension produit : photo de glace sur une marque de glace, fraise sur un yaourt,… Ces produits, envisagés uniquement sous leur dimension fonctionnelle et utilitaire, sont banalisés. Mais lorsque les rapports s’inversent, que le poids du produit s’allège, c’est une véritable vision de marque qui peut être matérialisée dans le packaging. […] »

Extrait de la tribune publiée sur le Journal du Net le 15 septembre 2015. Pour lire l’intégralité de cette tribune, rendez-vous sur le site du JDN.