Il y a une dizaine d’années encore, parler de marque leader revenait à évoquer exclusivement une poignée de méga-brands internationales omniprésentes et hyper performantes. Coca-Cola, Danone, McDonald’s… si ces marques font encore rêver aujourd’hui, elles ne font plus pour autant figure de modèles absolus. En effet, le succès commercial n’est plus le critère ultime pour faire d’une marque un benchmark et l’approche rationnelle qui voudrait limiter le leadership à un résultat chiffrable et quantifiable est désormais caduque.

Extrait de la tribune publiée sur Le Cercle les Echos le 04.10.2016. Pour lire l’intégralité de cette tribune, rendez-vous sur www.lesechos.fr.